- Cheb Hasni









img
 
 


Chef de file de la musique algérienne, Cheb Hasni disparaît tragiquement le 29 septembre 1994, victime de l’intégrisme, de l’intolérance et de la cruauté humaine. Porteur d’espoir pour toute une jeunesse rudement touchée par le chômage, la misère et la peur, le chanteur est assassiné en plein coeur de sa ville natale d’Oran, laissant derrière lui des millions d’orphelins de coeur. Depuis, son chant, comme celui de Matoub Lounes, est symbole de liberté et de résistance à l’oppression






 
 
Yassine@Copyright
arabezik.ab.ma © 2017.Free Web Site